stephanie

30 ans, c’est l’année de ma reprise en main !
L’heure du bilan est là : je suis épanouie, active, sportive, jeune maman, et surtout pleine d’idéaux et de convictions en matière d’alimentation et d’impact écologique. Seulement, je constate que bien manger au quotidien n’est pas si simple que ça et surtout que mes choix alimentaires ne sont pas réellement en accord avec mes idées. Et ces mauvais choix ont des conséquences car les petites rondeurs s’accumulent depuis quelques années !
Il est temps d’agir ! Et c’est à ce moment précis qu’arrive Super Coach Laurent ! Une grande écoute, de très bons conseils, des défis pour apprendre à se connaître, et une analyse fine de mon mode de vie ont permis d’ajuster et de rééquilibrer mes repas. Mais jamais nous ne parlons de régime, de frustrations ou de privations… au contraire, j’ai eu l’impression au cours de ces 6 derniers mois de manger plus que je ne le faisais auparavant, seulement de « bons aliments ».
Et là, petit à petit, mon corps a commencé à se redessiner ! Au terme du Programme Ligne, je me sens bien dans mon corps, plus fine, plus musclée, plus à l’aise dans mes pratiques sportives et dans ma tête. Je connais ce qui est bon pour moi, pour mon corps mais aussi pour toute ma famille. Aujourd’hui, je peux dire que nous mangeons tous sainement et équilibré. Je m’évertue chaque jour à pratiquer et transmettre ces bonnes habitudes pour le bien-être de toute la famille.
Un grand merci à Laurent !!!

Stéphanie, 30 ans.

yoan

À l’époque où on m’a proposé les services de LKNutrition, je sortais d’une saison de rugby plutôt mauvaise et je ne me sentais pas bien dans mon corps. Avec 120kg hors taxes sur la balance pour 1m70, j’étais fatigué moralement et physiquement.
Je mangeais mal, à n’importe quelle heure, et au Macdo le midi, 4 sandwichs ne me faisaient pas peur !!!
Je vivais mal le regard des gens et celui de femme.
Et je voulais pouvoir reprendre du plaisir sur le terrain avec les copains.
Le Programme Ligne LKNutrition est un chemin qui te permet d’apprendre ou de réapprendre les bonnes choses. Ce programme est comme un code la route : il y a des Habitudes (panneaux) qui te permettent de ne pas faire d’excès et de suivre le chemin afin d’atteindre tes objectifs tout en douceur.
Chaque étape te permet de faire un point sur toi et te fait comprendre ce dont tu as besoin pour progresser un petit peu chaque jour.
Le Programme Ligne n’est pas répressif comme pourraient l’être les radars. Il est éducatif et adaptable a chacun ce qui a mon avis a pu marcher sur moi (comme tu disais Laurent je ne vais pas vivre comme un moine:-)).
Cette approche plus mentale et adaptable fut pour moi une aide salvatrice.
Durant ces 6 mois j’ai appris beaucoup sur moi. Je sais mieux écouter mon corps. Je sais ce qui est bon pour lui.
Aujourd’hui, avec 17kg de moins, j’arrive enfin à courir avec plaisir pendant 45 minutes voir plus.
Et le regard des gens a changé. Mon fils de 4 ans dit que je suis tout aplati, dessins a l’appui et passer du gros papa au papa aplati me fait très plaisir.
Merci LAURENT pour ton aide et ton attention quotidiennes. C’est grâce à toi que je suis devenu un papa aplati !
Merci beaucoup.

Yohan, 32 ans.

sonia

L’aventure commence lorsque je me retrouve enfermée dans cette chambre d’hôpital, seule à réfléchir sur moi-même, lorsque je me lance ce défi « Un marathon avant mes 40 ans ». Une fois sortie de ma cellule hospitalière, je crie haut et fort cette idée qui m’est passée par la tête. Ma maigre expérience de la course à pied, m’oblige à me dire « ma pauvre fille, il va falloir perdre du poids sinon tu n’y arriveras jamais ». À ce moment-là je pèse 78 Kg pour 1,63m. Mon problème de surpoids n’est pas d’aujourd’hui, je crois que j’ai essayé tout ce qui existe, j’ai visité de nombreux diététiciens, j’ai essayé la méthode Dukan qui à l’époque faisait fureur… etc. et je peux dire que je suis victime de l’effet yoyo. Bref, le bouche à oreille m’amène sur le nom de LKNutrition.
Je regarde son site internet, une fois, deux fois, …, et je décide de prendre contact, on verra bien. Le rendez-vous est pris un soir à la débauche, à la terrasse d’un café au mois d’avril 2015. Laurent m’explique sa méthode, me parle d’habitude alimentaire, etc. Il me pose également beaucoup de questions sur mon passé alimentaire, mes objectifs, et pourquoi je veux perdre du poids. Il m’explique aussi sa propre expérience sur ce programme.
Je décide de tenter l’aventure et de faire confiance à Laurent. Nous sommes déjà au mois de mai, pile 6 mois avant le marathon. Par la même occasion j’en profite pour lui demander s’il me ferait mon plan d’entrainement pour le marathon sachant que Laurent est un sportif expérimenté sur les courses longues. Allez Go, Go, Go !!!
Le premier mail du programme arrive, impatiente et excitée de commencer.
Le premier mois nous oblige à prendre conscience de beaucoup de chose sur nous, c’est beaucoup de réflexion personnelle, de questions qui parfois sont déroutantes. Les leçons et les devoirs au départ du programme sont intensifs, il ne faut pas prendre de retard dans la lecture et la réflexion parce que le programme est soutenu. Et ça c’est déjà un Habitude à prendre, tous les soirs il faut trouver du temps. Il y a une chose que j’ai beaucoup appréciée, c’est que avec ce programme, on n’est pas seul face à notre ordinateur, Laurent est là et bien présent, un appel, un sms, tous les jours ou tous les 2 jours, pour moi il a été un soutien, une motivation certaine. Je pense que si j’avais été seule avec mon ordi, j’aurais abandonné le programme.
Bref, les Habitudes se mettent en place au fur et à mesure des semaines, certaines plus facilement que d’autres. Sur la balance la courbe de poids décroit doucement et régulièrement et voir cette courbe s’infléchir au fur et à mesure des semaines est motivant. Mais je trouve que le tableau des mensurations est beaucoup plus parlant et impressionnant, la perte de centimètre est réelle, et proportionnellement plus importante que la perte de poids. Je pense aussi que le fait d’allier la prépa du marathon soit 3 à 4 entraînements par semaine favorise cette perte de poids et de centimètres.
Aujourd’hui j’ai atteint mes objectifs fixés au départ. Oui j’ai réussi mon marathon, quelle expérience extraordinaire, quelle satisfaction lorsqu’on passe la ligne d’arrivée, quel sentiment de bien-être lorsqu’on réalise se dépassement de soi. Oui j’ai eu 40 ans, et j’ai atteint l’objectif poids que je m’étais fixé au départ, soit passer la barre des 70 Kg. J’oscille entre 69 et 70 Kg. Chaque jour j’applique au mieux les « HABITUDES » acquises ces 6 derniers mois, mon mode de fonctionnement quotidien a changé, j’anticipe beaucoup plus mes repas, les courses, leur composition, ce qui nous permet de manger des choses cuisinées maison et saines.
Un grand merci à toi, Laurent, pour cette aventure et cette amitié naissante.

Sonia, 40 ans.

marie

J’ai 34 ans, Je suis la maman de deux enfants, je suis active mais pas réellement sportive de manière assidue. Après mes deux grossesses, j’ai gardé bien précieusement une dizaine de kilos que je n’arrivais pas à poser. Nostalgie de grossesse, quand tu nous tiens !!!
J’ai essayé deux sortes de régimes, au départ ils m’ont aidée à perdre une partie de ces kilos superflus. Ils étaient assez drastiques (pas ou peu de féculents pour l’un, aliments imposés et interdits pour l’autre, et j’en passe concernant les modalités). Au bout de quelques semaines pour chacun des deux, j’ai baissé les bras et l’envie de replonger dans un pot de Nutella familial s’est imposée à moi, comme un soulagement. Et quand je commence, j’ai du mal à m’arrêter. S’en sont suivies toutes une multitude de mauvaises habitudes alimentaires, à commencer par le grignotage et le choix d’aliments peu recommandables, jusqu’au jour où mon reflet dans le miroir n’a plus été supportable pour moi.
Une grosse remise en question s’est imposée et j’ai abordé le sujet avec mon compagnon. C’est alors qu’il me parle d’une personne qu’il a rencontrée dans une soirée dédiée au running. Il me dit qu’il peut peut-être m’aider, soit à pratiquer un sport de façon plus assidue, soit en me donnant d’autres conseils. Je suis sceptique, affaiblie par mes deux précédents échecs mais finalement, je me laisse tenter et contacte Laurent. On se rencontre autour d’un café et on discute, il me présente le Programme Ligne. Ce fut pour moi un grand bouleversement. Tout d’abord, je me sens écoutée et entendue, je sens qu’il cerne tout de suite mon problème et quel type d’alimentation est la mienne. Et surtout, il me promet qu’il ne m’interdira rien. J’ADORE !!! Je décide de lui faire confiance, nous commençons notre travail d’équipe, et c’est parti pour 6 mois d’étroite collaboration!
Une nouvelle vie commence, j’apprends à me connaître, à comprendre mes erreurs. Les leçons que je reçois sont claires, je me surprends même à les guetter dans ma boîte mail, à être parfois même très impatiente. J’adore les lire, découvrir et mettre en pratique ce que j’apprends. La méthode est douce, elle ne me brusque pas, cela me convient. Laurent est ultra disponible, il me répond à n’importe quelle heure, quand il le peut, il me rassure et me conseille. Et j’en ai bien besoin… Petit à petit, je deviens « contente » de moi, je reprends confiance, je réalise que je suis CAPABLE. Certes, il y a des loupés et des erreurs de ma part, mais en compagnie de Laurent, j’arrive à réajuster, pas toujours, mais j’essaie. Sans jugement.
Aujourd’hui j’ai presque atteint mon objectif, j’ai compris comment je devais m’alimenter et surtout, à mettre en pratique. Je dis bien « presque », parce que le mini bout de chemin qu’il me reste à parcourir, je suis la seule à pouvoir le faire. Finalement ce que je trouve le plus dur dans ce programme, c’est de voir arriver la dernière leçon et de couper ce lien, qui m’a tellement apporté pendant 6 mois !
Un grand merci Laurent, pour ce programme, et pour ta gentillesse. Merci aussi de garder ce contact de temps en temps, qui me rassure tant. À bientôt pour de nouvelles aventures…

Marie, 34 ans.

temoignage-francoise

Mon parcours avec LK nutrition et plus précisément avec l’aide précieuse de Laurent

Avril mai 2016 : prise de conscience que je suis gênée en course à pied par une surcharge pondérale. Je fais partie de ces femmes qui depuis très longtemps font le yoyo avec le poids, courent après les régimes les plus variés, les plus ou moins contraignants.
Je fais du trail dans un club et malgré les entraînements réguliers ne fait aucun progrès voire régresse et trouve de plus en plus difficile la course à pied.
J’ai 59 ans et n’envisage pas de repartir dans un nouveau régime sans aide.
J’envisage la consultation chez un diététicien et je trouve l’information LK nutrition, je pense un flyer accompagnant une inscription à une course (je ne suis pas trop sûre).
Je lis et le principe me plaît bien (pas besoin de peser les aliments, analyser et reconsidérer sa façon de manger).
Mai 2016 je pèse 66kg, il me faudrait perdre 5 ou 6kg, pour me sentir mieux.
Je rencontre Laurent qui m’explique le fonctionnement du Programme Ligne et je choisis de le faire en autonomie et je sais que de faire cette démarche (rencontrer une personne qui va m’aider, payer un engagement) m’oblige à un résultat.
Le Programme Ligne a tout de suite marché. Le fait de prendre ses mesures chaque semaine, d’écrire ses réflexions de façon régulière m’ont beaucoup aidé. Je n’ai pas voulu faire les photos en parallèle avec la fiche de mesures, je le regrette un peu maintenant mais à l’époque je refusais ce corps.

2 grandes leçons que je retiens. Manger à 80% relativement facile à tenir. Mais manger lentement a été le plus dur mais maintenant j’ai appris à préparer mes repas, prendre le temps de faire à manger, un temps à part où on s’assoit, on réfléchit à ce que l’on mange, à la quantité, à la façon de manger, etc.

Désormais, je ne suis plus tentée par le grignotage. La préparation des repas est un plaisir ainsi que les courses en amont. J’ai changé ma façon de manger.

J’ai commencé le programme en juin 2016, je l’ai terminé en décembre avec 8 kg de moins.
Jamais tout au long du programme je n’ai eu l’impression de me priver, et j’ai même augmenté en parallèle l’activité physique.
Je cours beaucoup mieux, j’aborde mes 60 ans avec des projets de courses que je suis sûre de pouvoir tenir.

Je n’ai pas l’impression d’avoir terminé le programme car je continue mes nouvelles habitudes alimentaires, je vérifie encore de temps en temps les mesures que j’ai prises pendant 6 mois. Et je sais quand j’ai fait des excès remettre les choses en place,
Je sais aussi pouvoir compter sur l’aide précieuse de Laurent qui m’a aidée tout au long du programme, a répondu à mes questionnements et soutenu discrètement mais efficacement dans les périodes de doute.

Françoise, 59 ans.

temoignage-fabienne

Avril 2016. Après 6 mois d’un hiver très « profitable » à me gaver de petits gâteaux réconfortants, le bilan est rude. 10 kilos de plus sur la balance…
À ce moment-là, je fais fortuitement la connaissance de Laurent (comme par hasard…) et je commence le programme en douceur.
Les premières leçons m’apprennent à me poser et être à l’écoute des signaux que m’envoie mon corps notamment concernant ceux concernant ma faim.
Pas de plan alimentaire comme tous ses régimes stéréotypés, pas d’ordonnance prescrite, juste des suggestions de bon sens.
Au bout de deux mois, je m’inscris dans une salle de sport et me mets à la course à pied car je comprends que la réadaptation alimentaire ne me suffira pas à atteindre mes objectifs. Laurent incite bien évidement à la pratique d’une activité physique régulière mais je croyais pouvoir m’en passer…
Les résultats ne se font pas attendre. Non seulement sur la balance mais surtout sur la silhouette. Fin Août, j’ai perdu trois crans de ceinture !
Et surtout, fait très inattendu, j’ai pris goût au sport !
Tout au long de ses 6 mois passés avec Laurent, j’ai beaucoup appris, j’ai pris de nouvelles habitudes bénéfiques pour ma santé mais j’ai aussi compris les mécanismes qui me poussaient à m’alimenter parfois de façon démesurée. J’ai repris le dessus sur les comportements délétères que je ne maîtrisais plus.
Laurent a été présent, à l’écoute tout en me laissant m’approprier son programme. Il n’a pas dirigé ou contrôlé mais m’a soutenue et conseillée à chaque moment difficile. Il m’a accompagné sereinement dans la mise en place de mon programme sportif.
Je n’ai pas encore atteint mes objectifs car je les avais planifiés personnellement sur 1 an mais je suis sur le chemin de la réussite grâce aux précieux conseils et à la bienveillance de Laurent.

Fabienne, 45 ans.

Quand ma sœur m’a offert pour mon anniversaire le programme LK Nutrition et Sport pour 6 mois, j’étais contente mais dubitative. Des années que je me battais contre les kilos superflus, que je connaissais tout des règles de la nutrition, que j’avais essayé maintes et maintes fois de mieux manger, de faire du sport etc…. Et là, avec mes 10 kilos en trop bien installés, je n’y arrivais plus, je me sentais désemparée et impuissante, et que je me disais même que je pourrais renoncer.
Avec Laurent, cela a tout de suite été différent : une écoute bienveillante et toujours présente avec discrétion et tact m’a permis d’aller en profondeur dans mes désirs et mes motivations, des conseils très structurés dans un plan très progressif m’ont conduit sur un chemin différent de ce que je connaissais pour atteindre mes objectifs, remplir mes fiches et mon journal de bord m’a donné une approche très objective et réaliste du chemin parcouru, des progrès accomplis.
J’ai trouvé aussi que c’était bien agréable et facile à intégrer dans mon emploi du temps ce suivi à distance et Laurent a été pour moi mon Jiminy Cricket à qui je pouvais tout dire sans peur du jugement.
Bref, 6 mois plus tard, les 10 kilos sont partis et je me sens vraiment en confiance pour la suite avec des principes de base adaptés à mon mode de vie, à mes caractéristiques physiques et à mon métabolisme. J’ai vraiment appris plein de trucs très opérationnels et efficaces.
Bref, merci Laurent !!!

Nadine, 57 ans.

Entre Laurent et moi, ce fut une belle aventure… Pourtant, au début, c’était loin d’être gagné ! J’avais essayé tant de choses…
Laurent, c’est un « magicien » de la diététique… et de la psychologie ! Les deux vont ensemble et il l’a bien compris ! Les évènements de la vie ont un impact certain sur notre façon de se nourrir…
Laurent, c’est bien plus qu’un simple « coach », c’est une belle personne, intègre, impliquée, remplie d’empathie et qui a su me diriger dans les méandres de la nutrition avec sincérité, tact et douceur. Au-delà des kilos perdus, il m’a appris à me recentrer sur moi-même, à écouter mon corps et les signaux qu’il m’envoyait, à mieux me connaître et m’accepter, à anticiper mes réactions, à relativiser les choses, à développer une attitude «positive»… De plus, il m’a inculqué le goût du sport, de l’effort, du dépassement de soi, du challenge, il m’a appris à croire en moi et à être fière de moi ! Bref, au-delà des kilos perdus, il m’a réconcilié avec mon corps, avec moi-même, avec la vie !
Son programme est « différent », on adhère ou pas, mais ça vaut le coup de tenter l’expérience… En tous cas, pour moi, ce fut une belle surprise et une totale réussite ! J’ai bien aimé le principe des « leçons » à lire, des « devoirs » à rendre qui obligent à s’écouter, s’analyser, modifier sa vision des choses et ses idées reçues, qui amènent à s’interroger, se remettre en question en permanence, changer ses habitudes, avancer à son rythme, faire juste « un peu mieux » chaque jour pour se rapprocher de son objectif final et qui permettent de penser à soi sans se juger !
Laurent est toujours présent mais discret, il n’impose rien mais suggère beaucoup et toujours avec gentillesse et compréhension… Dans les moments de doute, il invite à la réflexion, incite à se poser les bonnes questions, pousse dans ses retranchements, aide à accepter ses erreurs et à progresser…Bref, il est là, et bien là, rassurant, encourageant et même il sait féliciter et ça motive énormément ! Au final, on n’a presque plus peur de le décevoir lui que nous même et du coup, on avance, on fait tout pour réussir et ne rien lâcher !
Moi, j’en suis ressortie certes bien plus mince, mais surtout plus battante, tenace et rigoureuse, pleine de courage, de confiance en moi et aujourd’hui, j’y crois !

Pascale, 55 ans.